Martial Bodo

Martial Bodo

Tabacologue au Centre d’Aide aux Fumeurs (C.A.F.) de l’Institut Jules Bordet | Tabacoloog bij het Centre d’Aide aux Fumeurs (C.A.F.) van het Instituut Jules Bordet
En charge de la politique de la Santé pour la COCOM, le Ministre Didier Gosuin porte une attention toute particulière à la lutte contre le tabagisme. Psychologue de formation, Martial Bodo officie depuis 27 ans comme tabacologue. Il livre ses expérience et ses conseils pour évincer la cigarette.

Quel est votre rôle au sein de l'Institut Bordet ?

Mon travail poursuit un double objectif : aider à l'arrêt tabagique et faire de la prévention du cancer, chère à l'Institut Bordet. Développée dans les 3 Régions, cette activité prévoit des programmes en groupe de sevrage tabagique en entreprises, mais aussi des programmes gratuits pour des publics précarisés et de jeunes adultes où les prises en charge sont réalisées au sein même de l'école.

 

Une anecdote pour illustrer le travail réalisé ?

Les anecdotes sont aussi nombreuses que les patients fumeurs suivis. Comme celle de ce chômeur qui en arrêtant de fumer retrouve estime et confiance en soi... « En arrêtant de fumer c'est comme si des ailes me poussaient dans le dos pour entreprendre d'autres challenges. » Ou encore ce parent à qui ses deux enfants disent : « c'est chouette maintenant d'avoir un papa à deux mains ». Difficile de donner la main en même temps à ses deux enfants, la cigarette en mobilisant systématiquement une.

 

Un des arguments contre le tabac est d'évoquer son coût en termes de sécurité sociale, qu'en pensez-vous ?

Les arguments pour une vie sans tabac sont plus divers que le coût pour la sécurité sociale. La personne qui arrête de fumer, outre des avantages physiques, va rapidement augmenter son confort de vie sur tous les domaines : familial, professionnel, social, personnel, financier, etc. Actuellement dans notre société, fumer relève d'une sorte de « handicap » et cela s'amplifie d'années en années. L'un des plus grands gains rapporté par les ex-fumeurs est surtout ce magnifique sentiment de liberté retrouvée.

 

Le conseil à celles et ceux qui souhaitent arrêter de fumer ?

Pour optimiser confort et efficacité, se faire coacher, accompagner, soutenir et informer par un tabacologue agréé est la meilleure piste. Les consultations en tabacologie font l'objet de remboursement et les tabacologues sont identifiés dans un répertoire du Fares ou sur le site tabacologue.be. Mais bien entendu, la MOTIVATION du fumeur pour arrêter de fumer reste et restera toujours la clé la plus importante de sa réussite.

 

+ d’infos sur l’Institut Bordet